AOC, AOP, quelle différence ?

J’ai tendance à utiliser le terme « AOC » plus que « AOP ». Peut-être est-ce pour des raisons historiques. Mais au fait, c’est quoi la différence entre les deux ?

Le terme « appellation d’origine » est très ancien puisqu’il a été utilisé dès 1905 pour les vins et eaux-de-vie. Ce n’est qu’en 1990 que les Appellations d’Origine Contrôlée ont été étendues à l’ensemble des produits agricoles et alimentaires.

En 1992 le concept français AOC a donné naissance au label européen AOP (Appellation d’Origine Protégée) pour les produits alimentaires. Depuis 2009, le terme AOP couvre également les vins. Pour la plupart des produits français, les termes sont interchangeables. Toutefois un produit français doit d’abord être labelisé AOC pour devenir AOP.

L’AOP (et donc l’AOC) est liée à la notion de terroir. L’appellation désigne un produit dont toutes les étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique, qui donne ses caractéristiques au produit. C’est en quelque sorte la symbiose entre un territoire et l’Homme. C’est certainement ce qui amène la typicité et la variété des produits.

Pour être classé AOP, un produit répond à un cahier des charges, il fait l’objet de contrôles. L’AOP est donc aussi un repère de qualité.

Alors quand vous voyagez, laissez-vous tenter par les AOP !