La francisation des denrées alimentaires

La francisation est un tour de passe passe qui, grâce à un ré-emballage ou un simple changement d’étiquette, permet de tromper le client sur l’origine française d’un produit. Bien que cette pratique soit interdite, des grossistes peu scrupuleux engrangent ainsi des bénéfices.

Francisation

Acheter des poivrons espagnols sur le marché de gros à 2 € le kilo au lieu d’acheter du poivron français à 3 € le kilo, c’est tentant. Mais le revendre au prix fort en indiquant “Origine France”, c’est de la fraude. Si la francisation peut coûter cher (2 ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende), elle peut aussi rapporter gros aux patrons qui la pratiquent. Les Douanes, l’administration fiscale et la DGCCRF travaillent main dans la main pour lutter contre la francisation.

Acheter chez le producteur, parler avec lui, c’est un bon moyen de s’assurer de la provenance de nos aliments. Parcourez les bonnes adresses avec J’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.