Comment sensibiliser son entourage pour mieux consommer ?

Acheter des produits locaux, privilégier les achats en direct, consommer des produits de saison et bio, lutter contre le gaspillage alimentaire, faire attention à ses déchets : si nous appliquons ces gestes au quotidien, cela signifie que nous nous sommes tournés vers un mode de consommation responsable

Comme dit dans les articles précédents de cette série, mieux consommer c’est prendre en compte l’environnement, l’humain, la biodiversité et lutter contre la dégradation de la planète. Pour autant, parmi les éléments cités ci-dessus, un des gestes les plus importants manque à l’appel : celui de la sensibilisation. 

sensibiliser ses proches pour mieux consommer

Pourquoi sensibiliser notre entourage est un point majeur de la consommation responsable ?

Chacun d’entre nous, à plus ou moins grande échelle, peut contribuer à la protection de la planète par des gestes du quotidien. Cependant, en France, nous sommes 67 millions d’habitants. Parmi nous, nombreux sont ceux qui ne sont pas ou peu renseignés sur les dégâts liés à une consommation irréfléchie. 

Pourtant, c’est tous ensemble que nous pouvons faire bouger les choses et améliorer l’impact de nos actions sur le monde qui nous entoure. C’est pourquoi la sensibilisation est un geste majeur pour mieux consommer. 

Comment motiver notre entourage à consommer moins, mais mieux ?

Motiver notre entourage peut parfois s’avérer plus compliqué que ce que nous pensons. En effet, vouloir éveiller de la nouveauté dans les esprits n’est pas toujours apprécié et nous pouvons facilement passer pour des “donneurs de leçon” auprès de notre cercle. Ici, toute la difficulté réside dans notre manière d’aborder le sujet. 

Pour convaincre nos proches, nous devons donc nous munir de patience, de persévérance et de bienveillance. La sensibilisation se fait sur le long terme par le biais de petites actions quotidiennes. Et la première action passe par la sensibilisation des plus jeunes. Car leurs avis et leurs réflexions peuvent impacter les décisions familiales.

En parler dès le plus jeune âge pour sensibiliser toutes les générations

Aujourd’hui, nous vivons dans une société de surconsommation ou les enfants, comme les adultes, sont soumis quotidiennement à l’influence de nombreuses marques les incitants à consommer encore et encore. La consommation croissante des plus jeunes est fortement influencée par les médias, les réseaux sociaux, mais aussi par l’entourage familial et amical. La famille, elle, est susceptible d’acheter des produits répondant aux envies des enfants qui la composent, éveillées par la communication accrue des marques qui nous entourent.

C’est pourquoi sensibiliser les enfants et les adolescents à la consommation responsable permettrait de combattre ce problème de surconsommation. 

  • Expliquons aux plus jeunes qu’à table, prendre une petite quantité dans son assiette est préférable pour limiter le gaspillage alimentaire
  • Expliquons aux plus jeunes que pour se laver, il est suffisant d’utiliser une seule pompe du distributeur à savon.
  • Expliquons aux plus jeunes qu’acheter local, c’est important pour notre santé, notre planète et l’économie. 
  • Expliquons aux plus jeunes comment trier et recycler nos déchets pour protéger notre planète.

Planter une graine dans l’esprit des enfants et adolescents dans le but de la voir éclore en grandissant, c’est l’objectif recherché par cette sensibilisation. Les enfants sont intelligents et aiment transmettre ce qu’ils ont appris aux personnes qui les entourent. Ils sont donc parfaitement aptes, sans le savoir, à toucher et sensibiliser toutes les générations.

Discuter de ses découvertes avec ses proches pour provoquer de la curiosité

Repas de famille, soirée entre amis ou discussion entre voisins, tous les moments sont bons pour aborder le sujet du “consommer moins, mais mieux”. Ici, on ne cherche pas à faire la morale, mais à partager son expérience.

  • “Il y a peu, j’ai découvert une nouvelle recette de pâtes pour finir les restes de mon frigo !”
  • “Hier, j’ai essayé une recette pour fabriquer soi-même des pastilles pour le lave-vaisselle à la maison, et c’est génial !”
  • “La semaine dernière, j’ai découvert un petit producteur à quelques kilomètres de chez moi et j’ai mangé le meilleur camembert de toute ma vie !”

Ce sont des phrases anodines pour certains, notamment pour les plus jeunes d’entre-nous, mais qui peuvent cependant permettre de planter une graine, capable de germer ensuite à tout moment.

En discuter avec sa famille et ses proches, c’est déjà très bien. Mais si on veut essayer d’élargir notre impact, internet est notre meilleur allié.

Utiliser le web, un bon moyen pour sensibiliser et inciter à mieux consommer

Avec une moyenne de 5 h 30 d’utilisation par jour en 2022, le web nous accompagne tout au long de notre journée. S’en servir comme moyen de communication pour diffuser nos idées, nos astuces et notre expérience est donc le meilleur moyen d’élargir notre impact. Pour partager l’actualité, des astuces, mais aussi échanger avec d’autres personnes pour découvrir de nouvelles alternatives aux produits du quotidien, utiliser les réseaux sociaux et tenir un blog restent les meilleurs moyens de diffusion.

Au sein de J’origine, nous nous efforçons de sensibiliser la population française au sujet de la consommation responsable via notre blog et nos différents réseaux sociaux. De plus, nous avons lancé notre application mobile pour trouver en quelques clics les producteurs locaux (disponible pour la Normandie). Le but de cette action ? Consommez mieux en privilégiant le local.

Alors, joignez-vous à nous et partagez en commentaire vos idées pour toucher un maximum de personnes !

Sources : echosverts.com / lavoixdunord.fr / lyoncapitale.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.