Lutter contre le gaspillage alimentaire pour mieux consommer

Chaque année en France, on estime à 10 millions de tonnes les pertes alimentaires. Un chiffre énorme qui traduit un problème pointé du doigt par de nombreuses associations et organismes : celui du gaspillage alimentaire. 

Achat de nombreux aliments qui favorisent la gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire correspond à la perte de nourriture initialement prévue pour être consommée par la population humaine. Présent tout le long de la chaîne alimentaire, on constate que 18 % des pertes proviennent de la production des aliments que nous consommons. 

À cela s’ajoute la surconsommation de produits alimentaires. En effet, nous achetons plus que ce dont nous avons réellement besoin. De ce fait, chaque année en France, on enregistre 20 à 30 kg d’aliments jetés par personne. Parmi ces aliments finissant dans nos poubelles, 7 kg d’entre eux sont encore recouverts de leurs emballages.

Alors, comment faire pour lutter contre le gaspillage alimentaire et mieux consommer ? 

Consommer autrement en cuisinant les plats faits maison et les restes

Légumes, œufs, produits laitiers, viandes, notre frigo comporte des aliments bientôt périmés, abîmés ou trop mûrs ? Pour éviter les pertes alimentaires, pourquoi ne pas cuisiner les restes ?

Les recettes anti-gaspi, un moyen de lutter contre le gaspillage alimentaire

Gratins, quiches, pizzas, salades froides, omelettes, ou encore soupes et sauces, il existe de nombreuses recettes anti-gaspi rapides et faciles pour cuisiner les restes présents dans notre réfrigérateur.   

Ainsi, nous limitons le gâchis alimentaire et profitons d’aliments toujours aussi savoureux. Après tout, un aliment légèrement abîmé peut toujours être consommé. Il suffit juste de trouver une recette pour l’incorporer. 

Pour trouver facilement des recettes anti-gaspi, il existe de multiples sites web dont cuisineantigaspi.com !

Acheter malin, c’est éviter la surconsommation pour manger moins mais mieux

La surconsommation est un problème qui touche de multiples foyers en France et dans le monde. Pour éviter le gaspillage alimentaire, il est nécessaire de consommer autrement. Pour ce faire, il nous faut privilégier les achats malins. 

Gérer le stock pour éviter le gaspillage alimentaire

Avant d’acheter des aliments, commençons par gérer notre stock. Que reste-t-il dans notre réfrigérateur, nos placards et notre congélateur ? 

  • Vérifions les dates de péremption de nos denrées alimentaires ;
  • Consommons ou congelons les aliments proches de ces dates ;
  • Jetons les produits qui ne sont plus consommables ;
  • Enfin, regardons les aliments restants et passons à l’étape suivante.

Planifiez les repas et les achats permettent de limiter la perte alimentaire

Après avoir vérifié notre stock et toujours dans le but de limiter le gâchis, il nous faut maintenant passer à la planification

  • Planifions notre menu de la semaine en prenant en compte le nombre de repas et de personnes au sein du foyer ;
  • Faisons une liste de courses en fonction de ce menu et des aliments présents dans notre réfrigérateur.

Une fois la planification réalisée, nous sommes dans de parfaites conditions pour effectuer nos achats. À présent, il nous suffit de trouver l’endroit idéal pour les réaliser.

Acheter des produits frais et de saison chez les producteurs locaux

Acheter chez les petits producteurs locaux permet de limiter le gaspillage alimentaire. En effet, dans la grande distribution, si un produit comporte selon nous un défaut altérant sa qualité, nous sommes susceptibles de ne pas l’acheter et de prendre celui d’à côté. Acheter en direct ou en circuit court, c’est faciliter la vente de ces produits. Prenons l’exemple des fruits et légumes, si un fruit est biscornu, trop mûr ou abîmé et que nous sommes réticents, le producteur pourra nous convaincre de la richesse gustative et nutritive de ce fruit et ainsi nous inciter à l’acheter. Le gaspillage alimentaire peut donc être évité.

Autre point important, les produits frais et de saison renferment de meilleures qualités nutritives. De ce fait, nous sommes mieux nourris, mais avec une quantité moindre. Ainsi, nous limitons notre surconsommation et choisissons de meilleurs produits pour la santé.

Une fois les achats effectués, il est important de s’organiser pour limiter les pertes alimentaires. 

L’organisation de nos aliments, la clé pour lutter contre le gaspillage alimentaire

L’organisation occupe une place importante dans notre quotidien. Tellement importante qu’elle est également la clé pour limiter le gaspillage et faire durer la vie de nos aliments dans notre réfrigérateur.

Organiser les aliments dans notre réfrigérateur pour limiter les pertes

Le réfrigérateur est un des éléments centraux de notre cuisine et comprend une grande partie des aliments que nous achetons. Pour éviter de gaspiller, il est important de commencer par bien organiser ce qui se trouve à l’intérieur.

  • La zone froide (entre 0°C et 4°C) du réfrigérateur doit permettre de conserver les aliments crus tels que les viandes, les poissons, la charcuterie, les volailles et les produits laitiers (yaourts, fromages) ;
  • La zone fraîche (entre 4°C et 6°C) doit contenir les aliments cuits tels que les viandes et les poissons, les plats préparés et les restes ; 
  • Comme son nom l’indique, le bac à légumes doit comprendre les fruits et légumes ne pouvant être conservés à température ambiante ;
  • Enfin, dans la porte, doivent se trouver les œufs, le beurre, les bouteilles ouvertes, les condiments et les confitures.

De plus, il est nécessaire de prendre de nouvelles habitudes pour gérer au mieux notre alimentation et éviter les pertes :  

  • Effectuer une rotation des aliments présents dans le réfrigérateur, le congélateur et les placards afin de placer en premier ceux devant être mangés en priorité ;
  • Respecter le mode de conservation des aliments indiqué sur l’emballage de chaque produit acheté, ou selon les recommandations du producteur ;
  • Congeler les aliments qui ne seront pas consommés dans l’immédiat dans le but de les faire durer plus longtemps ; 
  • Surveiller les dates de péremption des aliments et l’état des fruits et légumes pour limiter les pertes.

Nous avons maintenant toutes les clés en main pour manger moins, mais mieux. Ensemble, mettons en pratique ces gestes pour une consommation responsable. 

N’hésitez pas à partager vos astuces contre le gaspillage alimentaire dans les commentaires !

Sources : gouvernement.fr / blog.lafourche.fr / naitreetgrandir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.